RETOUR LE CAMBODGE LE NEPAL LE BRESIL LA HONGRIE LE LAOS L'INDE
LE RAJASTHAN
Cliquez sur la photo cam 1
1 buda7 133 1
ISTANBUL LE PEROU LE VIETNAM LE MYANMAR OUZBEKISTAN LA THAILANDE
1 1 1 1 1 1
 

VOYAGE
Indonésie
JAVA - BALI

Du 17 août au 14 septembre 2015 
Itinéraire
  1. JAVA - JAKARTA
  2. JAVA - YOGYAKARTA - Borobudur et Prambanan
  3. JAVA - CEROMO LAWANG - Volcan Le Bromo
  4. JAVA - BONDOWOSO - Volcan Ijen
  5. BALI - Munduk
  6. BALI - Ubud
  7. BALI - Nusa Lembongan
  8. BALI - Jimbanan
  
VIDEOS COMPLETE DU VOYAGE
BUDGET  (deux personnes) = 2200 euros au total 
Vol Bordeaux - Amsterdam - Kuala Lumpur - Jakarta = 500 euros /pers
Visas = Gratuit depuis juin 2015 si < 1 mois
Taxe aéroport : 150000 rp / pers
Billet avion Lion Airline Dempasar - Jakarta : 55 euros / pers
Indonésie Java et Bali = 1200 euros (hors vol France - Indonésie)

Informations générales :
  • AVANT de partir : Concernant les documents, papiers et informations à protéger : Envoyez-vous les photocopies et autres informations à votre adresse mail (gmail de préférence) et laissez le mail sur le serveur, il sera accessible partout (ou presque) où vous serez. Simple, efficace et pas cher.   
  • Si vous voyagez à plusieurs, répartissez vos affaires dans les différents bagages, en cas de perte ou de retard, les risques seront reduits. Nous avons pu vérifier que c'était une excellente idée !
  • Le pays : Très vaste, il faut donc cibler les lieux, les iles car les déplacements sont longs entre les différentes iles.
  • La sécurité : Sans problème, comme dans la plupart des pays d'Asie. Bien entendu les précautions de base s'imposent.
  • La santé : C'est l'hygiène alimentaire qui doit être sous contrôle. L'eau : ne boire NI ne se laver les dents avec l'eau du robinet. Nous prenons de l'eau avec micropur. Pour les boissons (eau capsulée) autrement, coca, bière... sans pb. Manger des aliments cuits (surtout dans la première semaine). Regarder l'affluence (des locaux) dans les restos, eux aussi, ils choisissent les meilleurs restos !. Ensuite, selon les saisons se prémunir contre les moustiques. Se prémunir de bouchons d'oreilles, les chiens deviennent un véritable fléau.   
  • La nourriture : Principalement comme dans toute l'Asie ; riz, nouilles blanches ou jaunes. Poulet, poisson, boeuf... et surtout des légumes de saison. 
  • L'argent : La monnaie : la roupie indénésienne IDR = 15000 rp pour environ 1 euro. Le US$ est bien entendu accepté partout (sauf dans les villages de montagne, où le troc reste présent). Nous avons trouvé de nombreux changes, mais pour les Travel Cheques c'est uniquement à Jakarata à BCA (Banque Central Asiatique). Un repas coûte de 20000 à 35000 k (voire plus bien entendu!). Nous avons payé de 150000 à 300000 k la nuit d'hôtel ou Guest House, nos critères (toilette et wc privé, eau chaude, propre et calme). Les hébergements les plus chers sont dans les villes très touristiques, le reste du pays est très abordable, souvent le petit déjeuner est inclus. On en trouve de la bière partout, de 30000 à 10000 rp. Le coca de 8000 à 12000 rp. Quant à l'eau en bouteille à 5000 rp, les toilettes (aux arrêts de bus) à 5000 rp. 
  • Le VISA : Il est gratuite depuis juin 2015 pour des séjours inférieurs à 1 mois.
  • Les déplacements : Les déplacements sont très lents. Les tarifs sont relativement bon marché. Les gares routières sont toujours situées hors de la ville, et parfois à plus de 10 km. Ceci représente un super business pour les bemo ou tempo, qui en profitent. Négocier et se regrouper permet de réduire les coûts. Java est assez bien déservi en réseau ferroviaire, confortables et relativement bon marché. La classe Executive est la plus confortable. 
  • L'hébergement: Les hébergements ne sont pas chers ; de 10 à 20 euros, on trouve à se loger facilement. La plupart des hôtels, guest houses ou homstays proposent le wifi gratuit, les connections peuvent être lentes surtout le soir à partir de 17h, l'heure des contacts avec l'europe. Inutile de réserver l'hébergement à l'avance à l'inverse du Myanmar. Un conseil tout de même, l'indonésie étant très prisé, arriver tôt permet d'avoir un choix sur l'hébergement. Visiter toujours avant de faire le choix.   

JAVA - JAKARTA
INFORMATIONS POUR LES ROUTARDS :
  • Situation : Java est une ile immence plus de 1000 km de long. Jakarta, capitale de plus de 14 M d'habitants. Mégalopôle bruyante et polluée. Jakarta ne présente aucun intérêt justifiant d'y rester plusieurs jours.         
  • L'hébergement : Les hôtels, GH sont assez chères (plus de 25 euros la nuit). Il est quand même recommandé de réserver depuis la France, car les GH sont éloignées, et facilement "full". Si vous envisagez partir en train depuis Jakarta, le mieux est de vous loger dans le secteur de Gambir. C'est de là que partent la plupart des trains. Java est assez bien désservi en réseau ferroviaire. Nous avons pris une GH à 800m de la gare de Gambir pour 300000 rp / nuit (petit dej, wifi, gde chambre, eau chaude...). gondia@rad.net.id ou http://www.geocities.com/gondia_hotel adresse : Gondia International GH - Menteng, J1 - Gondandia Kecil n°22 - Tél +62 21 3909221 / 3905672
  • La restauration : Pas de problème, les restos sont partout. Nous recommandons toutefois d'aller vous promener dans le secteur de Kota (vieille ville ! !). 
  • La communication Internet : La plupart des GH et hôtels ont le wifi gratuit. Donc pas de pb, mais attention, le soir, les européens se connectent vers 17h... donc l'accès est long. 
  • Les points particuliers que nous avons faits
  1. Le quartier de Kota au nord de la ville
  • Les déplacements : C'est une ville d'une immense superficie, heureusement il y a un réseau de trams. Les taxis "blue bird" (taxis bleus avec l'emblème du pays ; un aigle), avec compteur sont nombreux, la prise en charge est de 7000 rp, mais comme la circulation est particulièrement dense, le compteur... tourne vite. 
  • Arriver à Jakarta : L'aéroport est situé à 20 km environ du centre ville. Depuis l'aéroport, le taxi coût 20$. C'est le plus commode quand on arrive de France, surtout le soir. Toutefois, il y a un bus Damri. Ils partent juste en face de la sortie de l'aéroport pour Gambir (gare ferroviaire). 
  • Quitter Jakarta : Partir de Jakarta en train c'est facile. la gare de Gambir   http://en.tiket.com/ pour acheter sur internet son billet. C'est effectivement très facile. Nous avons acheté notre billet de train sur internet de Jakarta pour Yogyakarta depuis la France 290000 rp en classe Exécutive (EKS). Il existe plusieurs classes exécutives selon la position de wagon dans le train. Départs 8h00 et 8h50 avec arrivée 15h30 et 16h30. les trains sont à l'heure;
  • Note : Avec votre billet imprimé sur internet, vous devez éditer votre carte d'embarquement à partir d'une borne avant de pénétrer sur la quai. No panic, des agents vous aideront. )

HISTOIRE DE JAVA

Source :
http://www.larousse.fr/encyclopedie/autre-region/Java/125646
http://www.linternaute.com/histoire/motcle/4349/a/1/1/ile_de_java.shtml

Les nombreux fossiles humains, surtout les restes du pithécanthrope (Homo erectus), attestent la présence de l'homme à Java depuis au moins deux millions d'années. Touchée par la civilisation austro-asiatique (culture de Dông Son), l'île est indianisée à partir du ive s. de l'ère chrétienne : vestiges bouddhiques, sanctuaires shivaïtes du plateau de Dieng (viie s.). À la fin du viiie et au ixe s., la dynastie bouddhique des Shailendra repousse dans l'Est les roitelets hindouistes et construit de grands monuments (Barabudur). Le morcellement politique à partir du xe s. ne freine pas l'essor commercial de la côte nord, fréquentée par les musulmans de l'océan Indien et les Chinois qui y achètent des épices et des bois précieux. L'influence de Java s'étend sur les îles de la Sonde.
À la fin du
xiiie s., le royaume de Majapahit, né après l'échec de l'expédition sino-mongole de 1292, se substitue rapidement à la thalassocratie sumatranaise décadente de Shrivijaya. Le roi Hayam Wuruk (Rajasanagara, 1350-1389) confère à Java un rôle prépondérant dans l'archipel malais, que l'île conserve au xve s., en dépit de son morcellement et de son islamisation.
Les sultanats, surtout Banten et Demak, concluent des traités de commerce avec les Portugais, qui abordent dès 1511. L'arrivée des Néerlandais (1596) et surtout la création de la Compagnie des Indes orientales (1602) conduisent Java vers une dépendance économique et politique croissante au prix de multiples conflits. Liée à la France à partir de 1795, l'île est conquise par les Anglais (1811). Les Néerlandais, revenus en 1816, se heurtent à une grande révolte (1825-1830). Le gouverneur Van den Bosch (1830-1833) rétablit et amplifie le système des cultures forcées destinées à l'exportation, qui dure jusqu'en 1870. Après 1903, les Javanais obtiennent une participation très limitée aux affaires locales. Libérée de l'occupation japonaise (1942-1945), l'île sera progressivement annexée par la République d'Indonésie (1948-1950).

8 octobre 1822

Le Galunggung se réveille à Java

Situé sur l’île de Java, en Indonésie, le Galunggung entre en éruption et libère ses nuées ardentes, sa lave et ses coulées de boue. La catastrophe cause la mort de plus de 4000 habitants et se reproduira en 1982. Cette fois, les cendres s’étaleront sur près de 90 km et contraindront des dizaines de milliers de personnes à évacuer les lieux.

22 novembre 1994

Le mont Merapi surprend les habitants

Le Merapi, sur l’île de Java, en Indonésie, se réveille et laisse échapper une nuée ardente qui surprend les habitants en plein jour. Déjà en 1672, le Merapi libérait une immense coulée pyroclastique, emportant près de 3000 personnes. Ici, plus de soixante personnes trouvent la mort. Le volcan se réveillera en 2006, plusieurs milliers d’habitants évacueront les lieux et le 27 mai, le Merapi provoquera un séisme particulièrement violent avant d’exploser.
 JAVA - YOGYAKARTA - Borobudur et Prambanan
VIDEO : Borobudur et Prambanan
VIDEO : Ballet Ramayana
VIDEO : Yogyakarta
INFORMATIONS POUR LES ROUTARDS :
  • Situation : Yogy est le point de départ pour visiter le temple de Borobudur et ceux de Prambanan. A Yogy les touristes sont particulièrement nombreux surtout dans le quartier de Sosrowijayan à proximité (200m) de la gare.    
  • L'hébergement : Dans le quatier de Sosrowijayan il y a un gd nombre de GH, mais compte tenu de l'aspect touristique les prix sont assez élevés. Ce quartier routards est particulièrement sympa, les ruelles sont étroites et sans voiture. Il nous semble toutefois inutile de réserver, ce que nous avons fait sans pb. Nous avons logé à l'hôtel Merbabu merapihti@yahoo.com, Tél +62 274 551421 J1 - Sosrowijayan GT 1 n°32.à 150000 rp / nuit avec petit déj, wifi.. mais toilette sans lavabo (ce serait une "norme" !) mailto:Biobby Patriot" <merapihtl@yahoo.com> Les quartiers en Indonéesie se nomment des "gang". La GH la plus prisée : Andréa semble être vitre "full". 
  • La restauration : Pas de pb pour se restaurer dans le quartier. Nous avons toutefois opté pour le resto Dewa (qui fait aussi GH) à Sosrowijayan Wetan GT 1 / 154 - Tél 0274 512878. plus de locaux que de routards. excellent rapport Q/P. Si vous parter visiter le traton (palais), peu de resto est c'est à au moins 2-3 km du centre.
  • Les points particuliers que nous avons faits : 
  1. Le Kraton (palais)
  2. Borobudur (temple)
  3. Prambanan (temples)
  4. Ballet Ramayana 
  5. En allant de Borobudur à Prambanan, on passe dans le secteur du volcan le Gunung Merapi, c'est le plus actif d'Indonésie.Il entre en erruption environ tous les 4 ans.
  • Les déplacements : Principalement à pied, mais les tuk tuk sont nombreux.  
  • Arriver à Yogyakarta : Nous arriverons à Yogy en train depuis Jakarta : voir quitter Jakarta  
  • Quitter Yogyakarta : Nous partons de Yogy à Malang par le train, 7 h à travers plaines, rizières et montagnes, paysages superbes. Prix du billet en Executive class EK, 280000 rp. Il faut savoir qu'à la gare de Yogy, lors de l'achat du billet, vous devez avoir la photocopie de votre passeport. Si vous faite cette photocopie (gratuite) au bureau à l'entrée de la gare, une remise de 20% est faite sur l'achat du billet... !!  
BOROBUDUR
VIDEO :
Borobudur et Prambanan
A 47 km de Yogy
C'est LE SITE (temple) majeur d'Asie du Sud Est à voir.
Les souverains de la dysnatie Sailendrrra édiufièrent Borobudur entre 750 et 850. plus de 60 000 m3 de pierre ont été nécessaire. Il semblerait que le nom viendrait du sanskrit Vihara Buddha Urh signifiant "monastère bouddhique sur la colline".
L'entrée est de 30 US$ si vous prenez un billet duo avec les temples de Prambanan, ce que font la plupart des visiteurs.
Borobudur est à 42 km de Yogy, mais du fait de la circulation, les temps de trajet sont longs.
En général, il est prévu 2 heures pour la visite du temple (il n'y en a qu'un), mais c'est largement suffisant.
On vous remet un sarong avant de monter au temple.
Le circuit est hyper balisé, difficile de faire autrement que de suivre le balisage parmi une foule immense, principalement des asiatiques (chinois).
Le temple est à 400m de l'entrée et on le découvre dans un environnement fantastique.
On gravit les marches du temple, arrivé en haut, on redescend de l'autre coté, ensuite, vous suivez un corridor de boutiques (des centaines) sur un bon km et 30 à 45 mn, sans pouvoir s'en sortir facilement et ce jusqu'à la sortie. Il y a la possibilité de visiter (compris dans le billet) un petit musée.
Arrivé à la sortie, on vous "pousse" vers l'extérieur du site, quasiment impossible de pouvoir faire un autre tour (pour photos, prendre son temps...)
Une astuce toutefois. Quand vous arrivez à la sortie, dites au gardien que vous allez rejoindre votre guide qui vous attend à "tourist center", là vous revenez dans le circuit.
 
Note : Il y a de nombreuses agences ainsi que les Gh qui proposent (pratiquement la même chose) différents packages avec en particulier un lever de soleil sur Borobudur (lever 4h du mat !). Nous avons opté pour un package Borobudur + Prambanan + Ballet Ramayana à Prambanan (ce serait le mieux) à l'office du tourisme dans la rue JI Malioboro, près de Sosrowijayan. L'achat (quelque soit le package) comprend uniquement le transport pour 50000 rp / pers (ils viennent et vous ramènent à votre GH). Ensuite vous acheez l'entrée des sites en arrivant à Borobudur (30US$) avec Prambanan. Comme nous avions pris en plus le ballet Ramayana, payé à l'office du tourisme à 250000 rp / pers, nous avons payé un supplément pour le retour 25000 rp/pers. Le ballet commence à 19h30 et se termine à 21h30.      

HISTOIRE DE BOROBUDUR

Source :
http://whc.unesco.org/fr/list/592

L’ensemble de Borobudur, qui est un des plus grands monuments bouddhiques du monde, a été bâti aux VIIIe et IXe siècles durant le règne de la dynastie Syailendra. Il se trouve dans la vallée de Kedu, dans la partie sud du centre de Java, au centre de l’île de Java, en Indonésie.
Le temple principal est un stupa construit en trois niveaux autour d’une colline qui était un centre naturel : une base pyramidale comportant cinq terrasses carrées concentriques, la base d’un cône comptant trois plates-formes circulaires et, au sommet, un stupa monumental. Les murs et balustrades sont décorés de bas reliefs finement sculptés, couvrant une surface totale de 2,520 m2. Autour des plates-formes circulaires il y a 72 stupas ajourés contenant chacun une statue de Bouddha.
La division verticale du temple de Borobudur en base, corps et superstructure s’accorde parfaitement avec la conception de l’univers dans la cosmologie bouddhiste. Selon celle-ci, l’univers est divisé en trois sphères superposées, kamadhatu, rupadhatu et arupadhatu, représentant respectivement la sphère des désirs dans laquelle nous sommes esclaves de nos désirs, la sphère des formes dans laquelle nous abandonnons nos désirs mais restons assujettis au nom et à la forme, et la sphère du détachement des formes où il n’y a plus ni nom ni forme. Dans le temple de Borobudur, le kamadhatu est représenté par la base, le rupadhatu par les cinq terrasses carrées et l’arupadhatu par les trois plates-formes circulaires et le grand stupa. Le tout révèle une combinaison unique des idées très centrales du culte des ancêtres, lié à l’idée d’une montagne en terrasses, avec le concept bouddhiste d’atteinte du Nirvana.
Le temple doit aussi être considéré comme un monument dynastique remarquable de la dynastie Syailendra qui régna sur Java durant cinq siècles environ, jusqu’au Xe siècle.
L’ensemble de Borobudur comprend trois monuments : le temple de Borobudur et deux petits temples situés à l’est sur un axe droit menant a Borobudur. Ces deux temples sont ceux de Mendut, dont la représentation de Bouddha est un formidable monolithe accompagné de deux Boddhisattvas, et le temple de Pawon, plus petit, dont l’intérieur ne révèle pas quelle divinité on y aurait révérée. Ces trois monuments illustrent des phases du parcours conduisant au Nirvana.
Le temple a été utilisé comme temple bouddhique de sa construction à une époque se situant entre le Xe et le XVe siècle, à laquelle il a été abandonné. Depuis sa redécouverte au XIXe siècle et sa restauration au XXe siècle, il a retrouvé le statut de site archéologique bouddhique.

Borobudur 2 borobudur 1
Borobudur 4

borobudur 6
Borobudur 7
borobudur8
Borobudur 3
PRAMBANAN
VIDEO : Borobudur et Prambanan
A 17km de Yogy
Les guides précisent que les temples (candis) sont les plus beaux vestiges de la période indoue connus à Java.
Tous les temples de Prambanan ont été édifiés entre le VIII et Xième siècle, lorsque Java était gouverné par les bouddhistes Sailendra.
Il y a principalement 4 temples, mais 1 seul est aujourd'hui "debout", car le tremblement de terre de 2010 a tout détruit.
Le Candi Shiva Mahadeva : dédié à Shiva est le plus grand et le plus beau (les autres, il ne reste rien! ! ) et s'élève à 47 m et est somptueusement sculté de médaillons. Mais il est encore en rénovation suite au tremblement de terre
Les autres Candis ; Le Candi Sewu, le plus éloigné dans le site atteignait 33m, a quelques éléments reconstruits. Le Candi Brahma et Vishnu eux, sont totalement détruits
NOTE : Dommage que le tremblement de terre ait tout détruit. Le pire, c'est le prix payé qui est vraiement un scandale, Si l'argent sert à la reconstruction, alors, ce sera une co-participation...    

HISTOIRE DE PRAMBANAN

Source :
http://whc.unesco.org/fr/list/592

L’ensemble de Prambanan comprend le temple de Prambanan (aussi appelé Loro Jonggrang), le temple de Sewu, le temple de Bubrah et le Temple de Lumbung. Le temple de Prambanan lui-même est un ensemble de 240 temples. Tous les temples mentionnés constituent le Parc archéologique de Prambanan ; ils ont été bâtis à l’apogée de la puissante dynastie Sailendra à Java au VIIIe siècle de notre ère. Ces ensembles sont situés sur la frontière entre les deux provinces de Yogyakarta et de Java central sur l’île de Java.

Alors que Loro Jonggrang, datant du IXe siècle, est un brillant exemple de bas reliefs de la religion hindoue, Sewu, avec ses quatre paires de statues géantes de Dwarapala, est le plus grand ensemble bouddhiste d’Indonésie, incluant les temples de Lumbung, Bubrah et Asu (temple de Gana). Les temples hindous sont décorés de reliefs illustrant la version indonésienne de l’épopée du Ramayana qui sont des chefs-d’œuvre de la sculpture en pierre. Ils sont environnés de centaines de sanctuaires qui ont été organisés en trois parties révélant des niveaux élevés de technologie et d’architecture de la construction en pierre du 8e siècle à Java. Avec plus de 500 temples, l’ensemble de Prambanan représente non seulement un trésor architectural et culturel, mais aussi un témoignage éternel de la cohabitation pacifique des religions dans le passé.

Prambana2
Le Candi Shiva Mahadeva
prambanan1
Le Candi Shiva Mahadeva
Prambanan3
Le Candi Shiva Mahadeva
Prambanan4
Le Candi Shiva Mahadeva
prambanan111
Le Candi Shiva Mahadeva
prambanan113
Le Candi Shiva Mahadeva
Prambanan5
Le Candi Shiva Mahadeva
prambanan112
 Le Candi Shiva Mahadeva
prambanan114
Le Candi Shiva Mahadeva
LE BALLET RAMAYANA :
Le ballet Ramayana à Prambanan est réalisé sur une scéne en plein air avec en toile de fond, le Candi Shiva Mahadeva tout illuminé.
Plusieurs tableaux dramatiques dansés à Java.
Le spectacle dure de 19h30 à 21h30


VIDEO :
Ballet Ramayana










yogy3
LE KRATON
C'est le palais des sultans, actuellement occupé par le 10ième sultan de Yogy. Il y a 4 sultan à Java. Quelques salles sont visitables. Nous avions une guide parlant français qui nous a donné des informations très interessantes sur les coutûmes et vie au palais.
Le droit d'entrée est de 12500 rp à laquelle il faut rajouter le "pourboire" de la guide 50000 rp.
Yogy kraton
Salle d'audience, où les sultans recoivent leurs hôtes. 
yogy marionnettes
A coté du Kraton, un village artisanal, intéressant.
Ici fabrication de marionnettes.
yogy
Le travail le plus éreintant : attendre un éventuel client...
yogy ecole
Des enfants partant à l'école coramique

Caféier


cafe
Le café le plus cher du monde ; le Kopi luwak arabica
Il peut atteindre les 300 US$ les 500g.
ce qui le rend si cher, c'est le procédé par lequel on obtient son arôme. La civette palmiste (Paradoxus hermaphrodicus) se gave des baies de café qui traversent son tube digestif sans être totalement digérées. L'action des enzymes gastriques donnent un parfum parait il extraordinaire. Aussi, les baies sont ramassées dans les excréments des ces petites civettes ! !
JAVA - CEROMO LAWANG - Volcan Le Bromo
VIDEO : Volcan le Bromo
INFORMATIONS POUR LES ROUTARDS :
  • Situation
  1. A Malang : Ville calme, c'est aussi un point de départ pour le Bromo.
  2. A Ceromo Lawang : Au pied de la Caldeira du volcan le Bromo. C'est l'un des volcans en activité le plus accessible. On y accède par un escalier de 253 marches en béton, après avoir traversé la Caldeira soit à pied, à cheval ou en jeep. La plupart des visiteurs le fond en jeep à 250000 rp / pers.    
  • L'hébergements
  1. A Malang : Hotel Helios http://www.heliostransport.com ou mailto:marketing.helios58@gmail.com Tél : (0341) 362741, JL Patimura 37 super à 500m de la gare pour 200000 rp / chambre nickel, petit dej et agence de tourisme au pied de l'hôtel, pour les infos sur le Bromo. Nous étions plusieurs routards à la sortie du train en course pour trouver un hôtel, il semblerait qu'il n'y en ait pas bcp. 
  1. A Ceromo Lawang : Peu d'info précise sur les forum et guides quant à la situation géographique. De nombreuses GH et hôtels sont implantés dans le secteur d'un rayon de 15 à 20 km. Problème, une fois dans l'hotel ou la GH, vous êtes isolé et donc obligé de prendre une jeep pour le Bromo et aussi de payer l'octroi de Ceromo Lawang et le droit d'entrée au site. DONC, allez jusquà Ceromo Lawang centre, terminal des mini bus. Le village est petit, mais la quasi totalité des habitants font GH, il y a 2, 3 hôtels (chers). Donc à mon avis aucune raison de paniquer sur l'hébergement. par contre c'est cher, nous avons payé 200000 rp mais avec eau chaude (on est à 2000 m d'altitude).  
  1. A Malang : De nombreux petits restos autour de la place de l'indépendance 
  2. A Ceromo Lawang : très peu de resto, nous avons trouvé resto local juste avant le péage.
  • Les points particuliers que nous avons faits :   
  1. Le volcan le Bromo : 
  • Arriver à Ceromo Lawang : Pour arriver à Ceromo Lawang, la plupart des touristes partent depuis Yogy en train jusqu'à Surabaya, puis reprennent un train ou un bus jusqu'à Probolinggo et enfin un mini bus jusqu'à Ceromo Lawang. Nous avons opté pour un autre trajet ; le train jusqu'à Malang, puis un bus local pour Tumpang et Ceromo Lawang, en passant par le sud du volcan. En arrivant à Malang, nous apprenons que la route a été détruite donc impossible de faire ce qui était prévu. Des agences proposent l'option de partir de Malang vers minuit pour Probolinggo, le Bromo et retour le soir pour 900000 rp/pers. Nous prendrons l'option suivante : Mini bus AD ou ADJ de la place de l'indépendance de Malang à la gare routière (5km) pour 10000 rp. Attention, il y a 3 gares routières à Malang, les AD et ADJ y vont. Ensuite bus depuis Malang jusqu'à Probolinggo pour 70000 rp. Attention les bus ne partent que lorsqu'ils sont pleins, donc être prévoyant ! ! Ensuite à Probolinggo, prendre les minibus (dernier à 16h) pour Ceromo Lawang 35000 rp. Les minis bus partent quand ils sont pleins (15 pers). La route est à travers la montagne, çà monte dur. Ceromo Lawang est au pied de la caldeira, donc allez jusqu'au centre du village.             
  • Quitter Ceromo lawang : Il faut reprendre les minis bus. Ils sont tous positionnés à la fourche avant le péage. Ils partent quand ils sont pleins. Arriver tôt (8h-8h30) car vers 9h, les touristes qui on fait le Bromo en jeep, arrivent et c'est pris d'assaut. A probolinggo, nous prendrons un bus pour Bodowoso ; le volcan Kawah Ijen
ceromo lawang Carte pour ceux qui vont monter au valcan le Bromo
Vous avez les itinéraires depuis Ceromo Lawang 
VIDEO : Volcan le Bromo

Le Bromo se trouve dans un parc national, il y a un droit d'entrée de 217000 rp. Nous n'avons pas payé, on ne nous a rien demandé et nombreux touristes font la même chose, en effet, ce n'est pas très correct, mais c'est vraiment l'arnaque. Pour ceux qui comme nous souhaite aller à pied au Bromo (2 à 3 km dans la Caldeira, facile à faire, sans pb. Après le péage, prendre la route gourdronnée sur 500m, çà descend sec. Ensuite vous êtes dans la Caldeira, impossible de se perdre, et à pied c'est vraiment sympa. Au pied du volcal, il y a un escalier de 253 marches en béton. même ceux qui viennent en jeep ou à cheval doivent prendre l'escalier. En haut, les vapeurs de soufre peuvent être une gêne, prévoir un foulard. Des vendeurs peuvent vous en vendre en bas des marches en béton. Au milieu de la caldeira, il y a un petit monastère ou temple, sympa, il y a personne.
bromo1 bromo5
bromo113
bromo111 bromo112
Monastère ou temple dans la Caldeira bromo6
JAVA - BODOWOSO - Volcan Kawah Ijen
INFORMATIONS POUR LES ROUTARDS :
  • Situation : Bodowoso est une ville agréable qui permet d'accéder au volcan Ijen via Sempol et Paltuding.   
  • L'hébergement : Nous avons pris une chambre à Palm Hôtel, super hôtel, dommage qu'il ne soit pas entretenu, parcs agréables et piscine, petit déj, wifi. A 2km de la gare routière, mais en rickhaw 10000 rp. mailto:reservation@palm-hotel.net ou http://www.palm-hotel.net, 170000 rp +10% de taxe, classe économique, sans eau chaude, mais il fait chaud. JI A Yani, 32, Tél 62-332 422953. A 500m du centre ville.
  • La restauration : Très peu de restos locaux dans la ville. Nous prendrons nos repas au bord de la piscine ou à l'hotel. Mais avons tout de même dégoter un petit resto très local sur la place principale. La soupe était une merveille.    
  • Les points particuliers que nous avons faits :   
  1. Le Volcan Kawah Ijen.    
  • Arriver à Bodowoso : Nous sommes partis de Ceromo Lawang en mini bus pour Probolinggo, puis un bus pour Bodowoso
  • Quitter  Bodowaso : Nous avons pris le package pour aller jusqu'à Ketaplang pour prendre le ferry pour Bali (voir plus bas les détails)
ijen1
Porteur de soufre revenant du cratère
ijen2

Pour y aller, nombre de rabatteurs dans la ville vous proposent des packages (leur com est de 25%). Nous sommes passés par l'office du tourisme TIC TIC (Tourism Information Center). Nous avons été acueilli par Daniel (il parle français) et sa femme. Nous avons une proposition à 750000 rp au total pour nous faire l'Ijen et nous conduire au port de Ketapang pour Bali. C'est lui qui nous conduira avec sa voiture.
Coordonnées de Daniel que nous recommandons :  Daniel Steven Adelberg - +62 82140727971 - danielsteven_71@yahoo.com

Nous ne monterons pas au bord du cratère, trop dangereux, vapeur de soufre. Et ca monte raide... Pauvre porteur qui commence à travailler à 3 h du mat. L'entrée est payante 100000 rp pour accèder au cratère lui même
Malheureusement, nous sommes vendredi, peu travaille, une info que j'avais oublié
.

Aussi, irons nous au centre de pesée des paniers. Nous y verrons quelques porteurs arriver avec un chargement de plus de 80 kg !!!. Aprés une descente au cratère, une remontée avec 70 - 100 kg, et 3 km de descente jusqu'à la pesée. Ils font deux voyages par jour. Il gagne 9000 rp / kg lors du premier voyage et 10000 rp lors du second voyage. Peu ont des masques. Ceux qui ont les moyens s'achètent une carriole à 12000000 rp (une fortune) pour descendre les 3 km depuis le cratère au centre de pesée.

Nous leur achèterons des morceaux de soufre en souvenir et leur donnerons couvertures (récupérées dans l'avion) et stylos
Ijen111 Le volcal Ijen depuis la plantation de café
BALI - MUNDUK 
VIDEO : Munduk à Bali
INFORMATIONS POUR LES ROUTARDS :
  • Situation : Situé dans les montagnes au centre nord de Bali
  • L'hébergement
  1. A Singaraja : Avons été obligé de coucher à Singaraja, tous les hôtels complets (!), avons trouvé quand même un hôtel cher, et pas super.
  2. A Munduk : Il y a de très nombreuses homestay à Munduk, inutile de réserver. Nous avons pris 3 nuits chez Nyoman, Bensesa Mas Inn Tél 081 236 863 789 - mailto:kadexfarry_mahayama@yahoo.com . Ce fut l'un de nos meilleur accueil de toutes nos vacances en Indonésie, et recommandons tout particulièrement Nyoman. Chambre nickel, eau chaude, petit déj pris sur la terrasse et vue sur les montagnes, wifi. 130000 rp. Nous avons été invité à la cérémonie annuelle de la famille. Superbe expérience.    
  • La restauration : De nombreux restos dans la rue principale (il n'y a qu'une rue)
  • Les déplacements : A pied
  • Les points particuliers que nous avons faits
  1. Balade dans les rizières
  • Arriver à Munduk : Nous prendrons le ferry 7500 rp / pers pour une traversée d'une bonne 1/2 heure. Rotations fréquentes. Ensuite nous prendrons un bus qui passe par le nord de Bali pour aller à Singaraja. En effet, nous voulons prendre un bus dans la foulée pour Munduk. Or, sur la route, notre bus prend en charge les passagers et leurs affaires d'un bus tombé en panne. Nous perdrons plusieurs heures et arriverons à Singaraja à la nuit. Le lendemain nous irons tôt à la gare routière pour prendre un bus pour Munduk. Pas de bus locaux ! Seulement des Bemo privés qui pertent quand ils sont pleins. Or, rien, nous en prendrons donc un pour 250000 rp, nous serons les seuls. Mais c'est dans les montagnes et çà monte... Arrivé à Munduk, c'est les 70 ans de l'anniversaire de l'indépendance du pays, tout est bloqué;
  • Quitter Munduk : Nous partirons en bus local à 6h30 - 100000 rp. En effet, les bus locaux partent très tôt. Autrement il faut prendre les bus privés bien plus chers. Nous irons donc à Ubud en passant par le gare de bus de Ratubulan à Dempasar. C'est Nyoman qui s'occupe de tout ety nous accompagne à l'arrêt de bus, super sympa. 
marche
Marché à Bondowoso
java2
Dans le marché à Bondowoso
bali1
Vue sur le volcan depuis le ferry à Ketapang

Munduk Nyoman
Nous sommes chez Nyoman, super accueil
munduk2
Cérémonie annuelle dans la famille de Nyoman
munduk5
munduk3
munduk6 
Petite balade dans les rizières aux alentours de Munduk














munduk7
clou1 clou2
C'est la récolte du clou de girofle
Les clous sont récoltés dans les arbres. Les cueilleurs montent dans des échelles en bambou.
Les clous sont ensuites séchés au soleil.






 
clou girofle111
UBUD
ubud Ubud - ville principalement dédiée aux artistes, peintres en partuculier. Les galeries se succèdent. Bref, touristes, touristes, rien qui mérite le détour (pour nous) contrairement à la réputation que l'on fait sur cette ville.
Nous y avons passé 2 nuits.
Près du marché, de nombreuses GH et restaurants
des vendeurs de bibelots made in China
BALI - NUSA LEMBONGAN
VIDEO De Bali à Lembongan
VIDEO Mangroves à Lembongan
INFORMATIONS POUR LES ROUTARDS :
  • Situation : C'est l'une des îles proches de Bali. Principalement pour le surf, la plongée et le snorkeling (randonnée aquatique) 
  • L'hébergement
  1. A Ubud : De très nombreuses Gh près du marché dans Monkey Forest Road. Nous optons pour Suarsena House Bungalow's Arjuna Lane - Monkey Forest Road Tél 0361 970795 dex_bho85@yahoo.co.id à 150000 rp avec petit déj et eau chaude, près du centre au calme dans une petite ruelle.
  2. A Nusa Lembongan : De très nombreuses Homestay, inutile de réserver. Prenons 3 nuits à l'homestay Swara Homestay swarahomestay@gmail.com à 150000 avec petit déj négocié, mais pas d'eau chaude. Nous changerons pour l'homestay des enfants de la même famille Canangsari Lembongan Homestay cslembongan@gmail.com à 160000 rp avec eau chaude, au calme, jardin, sans petit déj, mais alors un gout et une propreté irréprochable. C'est un peu excentré au nord de Lembongan, en allant vers les mangroves, mais c'est à conseiller.    
  • La restauration : A Ubud et Lembongan, de très nombreux restos.
  • Les déplacements: A Ubud, à Pied ou en taxi. A Nusa Lembongan, l'idéal voire l'incontournable, c'est le scooter pour 70000 rp / jour.     
  • Les points particuliers que nous avons faits 
  1. Snorkeling 
  2. Culture des algues
  3. Plages 
  • Arrivée à Nusa Lembongan : A Ubud, nous avions pris un package d'Udub à Lembongan en bus jusqu'à Sanur et slow boat jusqu'à Lembongan pour 150000 rp / pers. Attention, que ce soit les speed boat ou les slow boat, les bateaux n'accostent pas, il faut se mouiller....   
  • Départ de Nusa Lembongan : Nous prendrons un speed boat car les slow boat au départ de Lembongan pertent à 8h00. Alors que les speed boat partent à 9h, 10h et 15h pour 125000 rp, les slow boat sont à 100000 rp. Ensuite nous prendrons un taxi de Sanur à Jimbaran (hotel guesthouse 25) pour 150000 rp.
lembongan1
Débarquement d'un speed boat venant et partant pour Sanur
lembongan2
Sur la plage de Dream Beach au sudde Lembogan
lembongan3
Arrivée des pécheurs
lembongan4
Arrivée des pêcheurs
lembongan5
Habitation locale sur Lembongan
lembongan9
Habitation locale
lembongan7 lembongan8
lembogan8 lembongan10
Couché de soleil sur la plage de Lembongan
NUSA CENINGAN
VIDEO :  De Lembongan à Ceningan
ceningan1
Après avoir ramasser les algues, accrochées sur des cordes. Les femmes les déccrochent pour ensuite les faire sécher.
ceningan2
Location de scooter pour se déplacer dans les deux iles
70000 rp / jour

ceningan6
Champs d'algues
ceningan4
Champs d'algues au sud de l'ile de Ceningan
ceningan5
ceningan7
Les femmes, principalement, accrochent les algues sur des cordes afin qu'elles se maintiennent dans l'eau lors des marées.
Elles seront ensuite ramassées selon la maturité attendue
ceningan8
ceningan joueur
Enfant dans un temple en train de jouer de l'instrument typiquement local (genre xylophone)
ceningan3
BALI - JIMBANAN
VIDEO : Jimbaran
INFORMATIONS POUR LES ROUTARDS :
  • Situation : A 6km de l'aéroport de Bali - Dempasar. Cela permet d'être à proximité pour un retour en France ou un départ pour une autre destination. C'est parait-il l'une des plus belles plages de Bali avec ses 4 km. 
  • L'hébergement : Nous resterons 4 nuits à Guesthouse 25. Très bien située à 200m de la plage et à 600 m du marché aux poissons. 
  • La restauration : Nous avons avons aimé le petit restaurant, si l'on peut dire, qui se trouve au marché aux poissons. Comment cela fonctionne. On achète son poisson ou autres produits de la mer... Ensuite on va au petit resto d'à coté pour le faire cuire à la braise de coco (20000 rp / kg pour la cuisson), le tout vous est servis dans un panier avec feuille de bananier et différentes sauces plus ou moins épicées. Ensuite on s'installe avec les locaux, on peut commander du riz et des boissons, mais aussi fouchette et couteau. D'autres restaurants de poissons sont installés tout le long de la plage. On mange les pieds dans le sable... cela à un coût mais surtout il y a 95% de chinois. avons trouvé néanmoins un petit resto tout au bout de la plage vers le sud. Le secteur moins "chic".
  • Les déplacements : Pas de Bémo ou Tempo, le taxi ou à pied, c'est pas donné
  • Les points particuliers que nous avons faits
  1. Et non pas de surf, car c'est l'endroit où tous les surfeurs vont, principalement à Kuta 
  2. Kuta
  • Arrivée à Jimbaran : Nous sommes arrivés de Sanur en taxi
  • Départ pour Jakarta  : Nous prendrons le vol d'air Lion pour Jakarta pour 800000 rp / pers pour ensuite rentrer en France
jimbanan1
Marché aux poissons, on vient faire ses achats pour le repas
jimbanan2
On achète son poisson au marché, on le fait cuire à la braise de coco, et le tout servi avec des sauces plus ou moins épicées
jimbana3
jimbanan4
jimbanan6
jimbanan7
jimbanan9
Notre resto préféré de bord de plage, pour une dégustation de poissons et fruits de mer.
jimbanan11
Poissons lors de l'arrivage des pêcheurs
jimbaran6 Pêcheur de bord de mer sur la plage de Jimbaran
divers3
Légumes locaux
durian
Le fameux durian
divers 1
Fleur
divers2
Marché local

RETOUR
LE CAMBODGE LE NEPAL LE BRESIL LA HONGRIE LE LAOS L'INDE
LE RAJASTHAN
Cliquez sur la photo cam 1 1 buda7 133 1
ISTANBUL LE VIETNAM LE PEROU LE MYANMAR OUZBEKISTAN LA THAILANDE
1 1 1 1 1 1